« ADN (acide désoxyribonucléique) »

ADN retrace l’histoire d’un groupe d’adolescents partis en forêt où ils torturent violemment un de leurs camarades et le laissent pour mort. Mais l’adolescent ressurgit comme une bête sauvage : il a survécu. Le groupe va alors devoir prendre une décision. Peut-on ôter une vie sans conséquence ? Une pièce d’une tension inouïe, sur la panique, la culpabilité et le non-retour.

Les Idiots

Ils sont quatre adolescents, entre 13 et 19 ans. De la vie, ils attendent tout, l’amour surtout. Ils ne trahiront pas leurs désirs, ils préféreront encore renoncer à eux-mêmes. Autour d’eux, les adultes en électrons perdus le père, la mère, une femme, un conducteur de train, un flic qui les croisent, les frôlent, sans les arrêter dans leur course. On dit, les idiots. Ces idiots ne sont pas idiots. Ils ont développé leur intelligence en dehors des règles. La véritable intelligence n’est pas de savoir ce que tout le monde sait. C’est d’inventer sa vie.