Rendez-vous gare de l’Est

Cet article est une ébauche concernant : Rendez-vous gare de l’Est

Aidez-nous à enrichir cette fiche !

Proposer des modifications
Étiquettes :

Auteur/Autrice

Guillaume Vincent

Cet article vous a plu ?Cet article vous a plu ?Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications... Adresse e-mail non valide Vous pouvez vous désabonner à tout moment !Merci de votre abonnement !

En savoir plus

Sinon bon actuellement, bon ça c’est provisoire, un Effexor, 5 mg, donc c’est assez léger, c’est un antidépresseur donc c’est pour éviter de tomber dans une phase de mélancolie et voilà, de garder. comme j’étais en phase de transition pour le boulot, pour pas être débordée, pour pas perdre courage.
Ça donne un petit coup de pouce.
« Pendant quelques mois, de manière régulière, j’interviewe une jeune femme qui souffre de maniaco-dépression. Au début je pense que ce qui est intéressant c’est sa maladie. Nos entretiens ne tournent qu’autour de cette question-là. Mais au fur et à mesure, je me rends compte que je me trompe de sujet, le véritable sujet c’est elle et non sa maladie. Nos rendez-vous, dans des cafés proches de la Gare de l’Est, prennent alors une autre tournure, c’est plus amical, plus informel. Comme un photographe, j’essaye de la saisir sous différents angles, les points de vue changent. » Guillaume Vincent

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !