Catégories
Quarante pièces pour votre quarantaine

Une petite sirène, de Catherine Anne

Autrice, metteuse en scène et dramaturge, Catherine Anne est publiée chez Actes Sud-Papiers et chez l’École des Loisirs pour son théâtre jeune public.

Tout le monde connait l’histoire de La petite sirène, le seul conte qui ait réussi à faire pleurer son auteur, Hans Christian Andersen, tandis qu’il l’écrivait. Catherine Anne s’empare de ce conte noyé entre deux monde et nous en livre une version moderne, chaleureuse et pleine d’humour. Une petite sirène est un bel objet ludique et théâtral.

Le jour de ses 15 ans, Petite sirène rêve des merveilles de la terre ferme. Plongée dans l’ennui abyssal des fonds marins, elle fantasme sur les joies et les bruits exaspérants de là-haut. En parallèle, au Château de Terrebrune, le Prince veut fêter ses 16 ans, en mer, sur le plus beau navire de son père. Le Roi des mers, désireux de garder auprès de lui, sa fille qui lui échappe, fait éclater une tempête. La mer se déchaine et le Prince de Terrebrune tombe à l’eau. Il sera sauvé par Petite sirène qui le rejoindra sur terre, après avoir passé un pacte avec la Sorcière des mers.  

Catherine Anne reste fidèle au récit initiatique. Elle y ajoute une pointe de fantaisie et d’humanité. Les situations cocasses s’enchainent. La Sorcière, qui vole la voix de Petite sirène, en croquant sa langue, se retrouve connectée à ses indomptables pensées. La Reine, se coince une lombaire en apprenant à faire la révérence. La famille est placée au centre de la pièce. Une tendresse se dégage des foyers. L’accent est mis sur l’écoute, la communication et le soutien familial. Chez Catherine Anne, les hommes ont plus d’ampleur que chez Hans Christian Andersen. Des hommes protecteurs et sous le charme, qui n’hésitent à pas exprimer leurs sentiments.

Car au final c’est bien d’amour dont il est question. Et que peut bien faire l’amour d’une petite sirène? Se métamorphoser encore et toujours, au grè du vent…

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *