4:48 Psychose

4:48 Psychose, monologue de Sarah Kane.

S. Kane s’est suicidée le 20 février 1999, laissant une cinquième pièce qui est un sténogramme sur la maladie et la mort. Ce texte, qui témoigne de toute la force de son auteur, qu’elle soit dramatique ou poétique, s’apparente à une prière.

Quai ouest

Dans un hangar désaffecté sur les quais d’une grande ville moderne, un homme vient se donner la mort. Il se croit seul, mais fait rapidement la rencontre d’une faune obscure de déclassés, de voyous et de marginaux.

4.48 Psychose

Sarah Kane s’est suicidée à Londres le 20 février 1999, laissant une ultime pièce, 4.48 Psychose ; elle sera créée durant l’été 2000 au Royal Court Theatre. Ce texte est un sténogramme sur la maladie de la mort, une maladie qu’apparemment rien ne pouvait arrêter. Il témoigne de toute la force de son auteur, qu’elle soit dramatique ou poétique. Il est empreint d’un désespoir abyssal mais l’auteur nous en parle avec une telle véracité et, en même temps, avec une telle pureté que le texte s’apparente à une prière.