racisme

Têtes rondes et Têtes pointues

Initialement, Brecht a voulu adapter Mesure pour mesure. Mais nous sommes au début des années trente et le danger du fascisme devient de jour en jour plus menaçant. Au cours de son travail, il transforme donc la pièce de Shakespeare en une parabole qui n’est rien d’autre qu’une attaque en règle contre les idées racistes …

Têtes rondes et Têtes pointues Lire la suite »

Retour haut de page