L’amante anglaise

Claire Lannes a assassiné sa cousine germaine, sourde et muette, a découpé son corps et en a jeté les morceaux dans les trains qui passaient sous le viaduc, à côté de chez elle. Arrêtée grâce au « recoupement ferroviaire » qui permet d’identifier le cadavre et de remonter jusqu’à la meurtrière, elle est enfermée. Un homme, dont on ne sait qui il est, sinon une voix qui cherche passionnément à comprendre, interroge son mari avant de l’interroger elle.Qui est cette femme ? Pourquoi a-t-elle tué ? Plongée au coeur des méandres de la psyché, quête passionnée aux bords de la folie, L’Amante anglaise ouvre la voie à un théâtre nouveau.

Pour un oui ou pour un non

Dans une action concentrée, où tout ce qui compte est ce qui n’est pas dit, deux hommes s’affrontent, prennent à tour de rôle la position du dominant et du dominé, deux amis se brouillent, peut-être, « pour un oui, pour un non ».

Le Gora

LE GORA sketch de Georges COURTELINE, 1h. – 1f. – Durée 0h20 –

Un homme soucieux de la langue châtiée s’oppose à sa maîtresse peu lettrée.