Trust (suivi de Nothing hurts)

Présentation

TRUST suivi de « Nothing hurts » dramatique de Falk RICHTER, de 1 à 4 personnages – Durée 0h00 – En 2000, Falk Richter cosigne avec Anouk van Dijk, la mise en scène de sa pièce « Nothing Hurts », qui traite de la porosité des sentiments à l’époque du virtuel.

Améliorer cette fiche
Genres : Drame
Étiquettes :

Auteur/Autrice

Falk Richter

Cet article vous a plu ?Cet article vous a plu ?Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications... Adresse e-mail non valide Vous pouvez vous désabonner à tout moment !Merci de votre abonnement !

En savoir plus

TRUST suivi de « Nothing hurts » dramatique de Falk RICHTER, de 1 à 4 personnages – Durée 0h00 – En 2000, Falk Richter cosigne avec Anouk van Dijk, la mise en scène de sa pièce Nothing Hurts, qui traite de la porosité des sentiments à l’époque du virtuel. Dix ans plus tard, dans Trust, second opus de cette collaboration, il est question de repères, toujours, mais dans le contexte de la crise financière. Comment celle-ci affecte-t-elle nos relations ? Sur quoi s’appuyer, si les institutions financières, jusque là toutes puissantes, sombraient ? La crise économique se transforme alors en crise de confiance. Les personnages de Falk Richter sont souvent des corps meurtris, des personnages échoués. L’agression physique, la collusion, le crash y sont subis et voulus, jusqu’à devenir une condition du bonheur. Mais loin des dramaturgies démonstratives de l’incommunicabilité, l’auteur laisse l’humour s’immiscer. Que peut-on montrer ? Que peut-on dire ? Au-delà des sujets, souvent sociaux et politiques choisis par Richter, toute la recherche théâtrale s’oriente sur les nouvelles technologies et les media. Falk Richter n’est pas seulement un dramaturge et un metteur en scène qui utilise la vidéo, elle conditionne son écriture.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !