Ring

Présentation

Réédition 2017, nouvelle version

Améliorer cette fiche
Genres : Comédie
Thèmes : adultère amour couple
Étiquettes :
Nb. de femmes

Nb. d'hommes

Nb d'interprètes

Durée

75 min.

Auteur/Autrice

Léonore Confino

Biographie : Comédienne et percutée par les textes de Gaudé, Grimberg, Fréchette, Schimmelpfennig, elle se décide à écrire en 2009 : RING, 16 scènes de couples qui oscillent nerveusement entre rire et drame, puis BUILDING, une pièce abrasive sur le monde du travail qui reçoit le grand prix du théâtr

En savoir plus

1f.–1h. ; durée : 1 h 15

17 scènes de couples qui oscillent nerveusement entre rire et drame : parents, amants, étrangers, maris et femmes, divorcés, veufs, tous se débattent avec leurs susceptibilités, leurs instincts, leurs idéaux. D’une étincelle se propage un feu, d’un malentendu éclate une guerre, malgré les efforts surhumains de chacun pour coexister avec l’autre sexe.

Extraits

LUI. Je crois qu’on ne se comprend absolument pas tous les deux. Je suis un garçon normal, moi. Je parle aux gens gentiment. Je ne traîne pas les filles sur mon parquet en les tirant par les cheveux après une bière échangée dans un bar. J’essaie un minimum d’être courtois, même si je sais que je ferai tout pour ne pas les recroiser par la suite. À présent, avec toi, je n’ai plus envie de faire l’effort. J’ai besoin de ma solitude. Dans la minute.

ELLE. Je ne partirai pas tant qu’on ne se sera pas expliquée.

LUI. Je te connais depuis une poignée d’heures, on ne va pas commencer à s’expliquer ! Nous ne sommes rien l’un pour l’autre. Tout au plus une erreur qui sera oubliée dès demain. Alors s’expliquer, non ! Ça ne m’intéresse pas. Tu ne m’intéresses pas, tu comprends?
ELLE. Baise-moi. Maintenant. La tension, tu la sens?
LUI. Oui je la sens. Ton sac, ton manteau, Paris t’attend.  » p 27

« ELLE. J’ai un autre amant.

LUI. Très bien. Ça me rassure pour toi. Je le connais?

ELLE. Non.

LUI. Je trouve ça bien mais ça me surprend de toi.
ELLE. Ah oui?

LUI. Je ne pensais pas que tu serais du genre à te faire sauter par deux types en même temps. Quel appétit !

ELLE. Je ne mange personne. On partage des moments.

LUI. Tu te rends compte que tu as trente-deux ans et que tu n’as rien construit? Que tu te satisfais de moments?

ELLE. Tu te rends compte que tu es à peine mariée depuis un an et que tu trompes ta femme toutes les semaines? » p39

« LUI. Je me suis plongé dans tes activités journalières, la description de tes petits bobos, de tes petites contrariétés, de tes petites réflexions à mon sujet, ou celui de mes amis…Une plume particulièrement imagée et vive quand il s’agit de mes défauts. Je me découvre radin. Bon. Je méditerai là-dessus. Promis. Mais je découvre aussi tes nouveaux amis. Des amis que tu n’as pas cru bon de me présenter. Des amis qui te semblent pourtant proches et que tu vois visiblement souvent. Il serait temps de nous faire un dîner avec ce Quentin qui est un ami régulier puisque tu l’as vu, si j’ai bien noté, le 4 avril à midi, le 7 avril à l’heure de la sieste, les 8 et 9 avril quand j’étais en déplacement à Honfleur, le 20 avril à midi… Tiens, entre le 9 et le 20, un grand saut dans le temps … Le week-end s’est-il mal passé? Ouvre la porte.  » p 76

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !