L’illusion comique

Cet article est une ébauche concernant : L’illusion comique

Aidez-nous à enrichir cette fiche !

Proposer des modifications
Étiquettes :
Nb. de femmes

3
Nb. d'hommes

12
Nb d'interprètes

15
Durée

60 min.

Auteur/Autrice

Pierre Corneille

Considéré de son vivant comme le plus grand tragique moderne, Pierre Corneille a poussé au plus haut l'héroïsme et le sublime.

En savoir plus

Un père désespéré cherche son fils qui l’a quitté, et un magicien lui permet de le voir, amoureux d’une jeune fille que convoitent d’autres soupirants contre lesquels le jeune homme doit lutter – avant, finalement, d’être tué, au grand désespoir de son père. Les personnages réapparaissent : comédiens, ils ne faisaient que jouer une pièce sous les yeux du père et du magicien. Corneille disait de L’Illusion comique : «C’est une galanterie extravagante qui a tant d’irrégularités qu’elle ne vaut pas la peine de la considérer.» Parce que, en effet, la pièce est absolument étrangère à la dramaturgie classique, un oubli de deux siècles a suivi le long succès de sa création, en 1635. Les Romantiques l’ont redécouverte – Gautier fut ébloui – et elle est aujourd’hui pour nous le chef-d’oeuvre du théâtre baroque. Edition de Georges Forestier.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !