L’Hôtel du libre-échange

Cet article est une ébauche concernant : L’Hôtel du libre-échange

Aidez-nous à enrichir cette fiche !

Proposer des modifications
Genres : boulevard Comédie
Thèmes : adutère quiproquos
Étiquettes :

Auteur/Autrice

Georges Feydeau

Georges Feydeau est l’un des plus grands maîtres de la comédie à la française.

En savoir plus

« Sécurité et discrétion ! Hôtel du Libre-Échange, 220, rue de Provence ! Recommandé aux gens mariés… ensemble ou séparément !… » Telle est la publicité qui, tombée entre les mains de l’entrepreneur Pinglet, suscite chez ce dernier la folle envie de goûter enfin aux joies de l’adultère. Dans le Paris de la Belle-Époque, tromper sa femme – même quand il s’agit de l’acariâtre Angélique Pinglet – n’a toutefois rien d’aisé. Pour serrer dans ses bras la jolie Marcelle, femme de son ami et collaborateur l’architecte Paillardin, Pinglet va devoir affronter une nuit de cauchemar et, dans l’hôtel borgne où il a réussi à l’attirer, échapper à tous ceux qui ne devraient pas se trouver là : Paillardin lui-même, son ami Mathieu et ses quatre filles, la femme de chambre Victoire et le jeune Maxime, sans compter une descente de police. Si les quiproquos se poursuivent au troisième acte, grâce à une cynique inversion entre fautifs et victimes, tout rentre dans l’ordre au dénouement, Victoire constituant une coupable idéale. Mais Pinglet n’est pas prêt d’oublier l’Hôtel du Libre-Échange…

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !