Les tondues

Présentation

Une pièce porteuse d’espoir sur un sujet difficile. Sans rien atténuer, avec honnêteté et simplicité, nous sommes embarqués sur les traces de nos aïeules tondues.

Améliorer cette fiche
Étiquettes :
Nb. de femmes

3
Nb. d'hommes

2
Nb d'interprètes

5
Durée

75 min.

Auteur/Autrice

Perine Faivre , Collectif

Cet article vous a plu ?Cet article vous a plu ?Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications... Adresse e-mail non valide Vous pouvez vous désabonner à tout moment !Merci de votre abonnement !

En savoir plus

Les Tondues raconte cette part d’histoire méconnue qui a vu tondre publiquement pas moins de 20 000 femmes au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Il évoque de quelle(s) manière(s) et pour quelles raisons, le souvenir de cet acte expiatoire a été étouffé au sein des familles et occulté dans la société française. Le récit, alerte et sensible, est porté par cinq personnages. Il révèle peu à peu les secrets enfouis et questionne une pratique punitive d’humiliation révélatrice des droits que s’octroie le politique sur le corps des femmes. Le texte de la pièce, plein de gravité et de fantaisie, de sororité et d’émotion, est porteur tout à la fois d’une certaine rage et d’une grande résilience. Il fait écho à notre mémoire collective. La forme de théâtre déambulatoire, choisie par Périne Faivre et sa compagnie pour mettre en scène Les Tondues, raconte cette histoire là où elle s’est déroulée, dans l’espace public. La scénographie et la dramaturgie d’un genre propre au théâtre de rue sont décryptées en fin d’ouvrage par Stéphanie Ruffier, critique de théâtre. L’historien Fabrice Virgili signe la préface et complète la publication par un éclairage qui donnera au lecteur les clefs d’un fait longtemps refoulé dans l’histoire de France.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !