Résumé

[wp_ulike]
Ajouter à une liste

Cette comédie de 1860 est l’un des chefs-d’œuvre du théâtre comique français. C’est aussi la première pièce connue qui soit consacrée au tourisme, aux chemins de fer et à la montagne. Une famille se rend à Chamonix. Le père est un bourgeois, cousin des héros d’Offenbach, de Meilhac et Halévy. Sa fille est courtisée par deux rivaux. La classique comédie amoureuse a donc pour toile de fond les affres des voyages, les aventures à la gare et le tourisme alpestre. La peinture psychologique de ce M. Jourdain à la Mer de glace restera célèbre : M. Perrichon se prend d’affection pour ceux à qui il rend service et de haine pour celui qui lui sauve la vie : « Un imbécile est incapable de supporter longtemps cette charge écrasante qu’on appelle la reconnaissance. »


améliorer cette fiche

Distribution

Nb. de femmes : 2 | Nb. d'hommes : 10 | Nb d'interprètes : 12

Durée

90 min.

array(12) { ["post_type"]=> array(3) { [0]=> string(4) "text" [1]=> string(5) "scene" [2]=> string(6) "people" } ["post_status"]=> array(1) { [0]=> string(7) "publish" } ["posts_per_page"]=> int(10) ["offset"]=> int(0) ["order"]=> string(4) "DESC" ["orderby"]=> string(0) "" ["author__in"]=> array(0) { } ["post__in"]=> array(1) { [0]=> string(5) "20420" } ["post__not_in"]=> array(0) { } ["lang"]=> string(0) "" ["no_found_rows"]=> bool(true) ["wp_grid_builder"]=> int(52) }
Retour haut de page