Résumé

[wp_ulike]
Ajouter à une liste

LE MANUSCRIT DES CHIENS III : QUELLE MISÈRE ! adultes de Jon FOSSE – traduit du norvégien par Terje Sinding, 1h. – 0f. – Durée 0h00 – « Le Fou de Bassan, c’est le nom du bateau, et lui il est chien de bateau, oui c’est lui le chien de bateau, c’est lui le célèbre chien de bateau du caboteur le Fou de Bassan, c’est lui et personne d’autre, se dit avec satisfaction le chien de bateau Haktor, et il frappe doucement le plancher avec sa queue, alors qu’il est couché aux pieds du capitaine Phosphore dans la timonerie du caboteur le Fou de Bassan qui navigue tranquillement de villes en villages sur un fjord quelconque avec sa cargaison de sable et gravier. » Ainsi commence le récit d’une jalousie : le capitaine déjà un peu fatigué et las du train-train quotidien sur son bateau aimerait un peu de distraction. Pourquoi, se demande-t-il, un deuxième chien n’interromprait-il pas l’éternelle monotonie des vagues qui se soulèvent et s’abaissent à l’horizon. Mais voilà un capitaine qui a voulu régler l’addition sans prendre en compte l’avis de son chien.


améliorer cette fiche

Distribution

Nb. de femmes : Aucune | Nb. d'hommes : 1 | Nb d'interprètes : 1

Durée

min.

array(12) { ["post_type"]=> array(3) { [0]=> string(4) "text" [1]=> string(5) "scene" [2]=> string(6) "people" } ["post_status"]=> array(1) { [0]=> string(7) "publish" } ["posts_per_page"]=> int(10) ["offset"]=> int(0) ["order"]=> string(4) "DESC" ["orderby"]=> string(0) "" ["author__in"]=> array(0) { } ["post__in"]=> array(1) { [0]=> string(5) "21209" } ["post__not_in"]=> array(0) { } ["lang"]=> string(0) "" ["no_found_rows"]=> bool(true) ["wp_grid_builder"]=> int(52) }
Retour haut de page