Le Grand Feu d’artifice et autres sketches

Présentation

LE GRAND FEU D’ARTIFICE ET AUTRES SKETCHES sketch de Karl VALENTIN – traduction de Jean-Louis Besson et de jean Jourdheuil, 1 à 6 personnages – Durée …

Améliorer cette fiche
Genres : Comédie
Étiquettes :

Auteur/Autrice

Karl Valentin

Cet article vous a plu ?Cet article vous a plu ?Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications... Adresse e-mail non valide Vous pouvez vous désabonner à tout moment !Merci de votre abonnement !

En savoir plus

LE GRAND FEU D’ARTIFICE ET AUTRES SKETCHES sketch de Karl VALENTIN – traduction de Jean-Louis Besson et de jean Jourdheuil, 1 à 6 personnages – Durée 0h05 à 0h20 selon le sketche – Karl Valentin est un précurseur. Né à Munich, il affirme très vite son personnage comique sur les scènes des brasseries bavaroises, avec la complicité de sa partenaire Liesl Karlstadt. De leur collaboration naissent les fameux sketches de cabaret satirique qu’ils présentent sur scène et dans des films qu’il réalise lui-même. Toute son œuvre satirique est publiée aux éditions Théâtrales. « Le Grand Feu d’artifice » (4 personnages) : On prépare une fête, mais encore faut-il trouver le lieu quand on est invité… ; « Dans l’atelier de photographie » (3 personnages) ; « Au studio de radiodiffusion » (1h. – 1f.); « Le Communiant » (3 personnages) ; « À bord » (4 personnages); « Le Déménagement » (2 personnages) ; « La Sérénade de minuit » (1 h.) ; « Jacob-la-brocante » (1h. – 1f.) ; « Au théâtre du jardin d’hiver » (1 personnage) : Je ne sais plus exactement, est-ce que c’était hier, ou est-ce que c’était au quatrième étage, je suis allé avec ma mère au Théâtre du Jardin d’Hiver ; « Le Professeur d’histoire naturelle » (1 personnage) : Très honoré auditorium, je suis vachement content que vous soyez venus aujourd’hui écouter ma conférence scientifique sur les bienfaits et les nuisances des animaux domestiques ; « La fin du monde » (1 personnage) : Hier après-midi à neuf heures, j’étais au restaurant de L’Orange sanguine pourrie et, comme la veille j’avais porté ma montre en or chez le pâtissier pour la faire réparer, j’avais une faim de loup si torride que je me suis commandé deux portions de glace à la moutarde et un radis bouilli comme dîner pour le petit déjeuner ; « Guigne de cycliste » (3 personnages) ; « Un orage approche » (1h. – 1f.) ; « Dispute avec des mots aimables » (1h. – 1f.) ; « Loufoqueville » (2h. – 1f.) ; « Le Petit Chien » (1h. – 1f.) ; « Si vous avez le temps, venez avec moi » (2 personnages) ; « Non » (2 personnages) ; « Lora » (2 personnages) ; « l’Héritage » (6 personnages) ; « Le Journal d’hier » (1h. – 1f.)

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !