Le Bouc (suivi de Les Larmes amères de Petra von Kant et de Liberté à Brême)

Présentation

LE BOUC suivi de « Les Larmes amères de Petra von Kant » et de « Liberté à Brême » drame de Rainer Werner FASSBINDER – traduit de l’allemand par Philippe …

Améliorer cette fiche
Genres : boulevard Comédie Drame
Étiquettes :
Nb. de femmes

5
Nb. d'hommes

5
Nb d'interprètes

10

Auteur/Autrice

Rainer Werner Fassbinder

Né de la contestation universitaire, le théâtre de Fassbinder se caractérise par sa force subversive.

En savoir plus

LE BOUC suivi de « Les Larmes amères de Petra von Kant » et de « Liberté à Brême » drame de Rainer Werner FASSBINDER – traduit de l’allemand par Philippe Ivernel, 5h. – 5f. – Durée 0h00 – Jorgos, ce « Grec de Grèce » nouvellement arrivé dans une bourgade bavaroise, suscite autant le mépris racial que les fantasmes sexuels. Faite d’une série de séquences brèves, la pièce est le patient tissage d’un réseau associatif de mots et de phrases, rhétorique quotidienne dans et par laquelle s’annonce le meurtre rituel de « l’autre ».

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !