La fausse suivante

Cet article est une ébauche concernant : La fausse suivante

Aidez-nous à enrichir cette fiche !

Proposer des modifications
Étiquettes :
Nb. de femmes

1
Nb. d'hommes

5
Nb d'interprètes

6

Auteur/Autrice

Marivaux

Inventeur d'un genre comique à part entière ("le marivaudage"), Marivaux est un auteur subtil et irrésistible.

En savoir plus

Pour mieux juger de la fidélité de Lélio qu’elle doit épouser, mais qui ne la connaît pas, une jeune et riche Parisienne se présente à lui déguisée en faux chevalier. Elle découvre alors qu’il doit se marier avec une comtesse envers qui il a contracté des dettes. Pour éviter à Lélio d’avoir à rompre ce mariage et payer dix mille livres de dédit, le faux chevalier courtise la comtesse, puis la vérité sur son sexe se trouve révélée: le faux chevalier se fait finalement passer pour la suivante de la comtesse. La comédie que Marivaux fait jouer au théâtre-Italien en 1724 aurait donc dû s’intituler plutôt Le Faux Chevalier. Le titre nous trompe-t-il ou le travestissement de la condition sociale l’emporte-t-il ici sur le travestissement du sexe? Marivaux en tout cas a un but: dissipcr l’illusion qui accompagne les sentiments, faire tomber le masque de l’infâme Lélio, et mettre à nu la vérité. Jeu brillant de la surprise et du badinage, mais aussi jeu cruel où le comique ne va pas sans noirceur.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !