La double inconstance

Cet article est une ébauche concernant : La double inconstance

Aidez-nous à enrichir cette fiche !

Proposer des modifications
Genres : Comédie
Étiquettes :
Nb. de femmes

4
Nb. d'hommes

5
Nb d'interprètes

9
Durée

60 min.

Auteur/Autrice

Marivaux

Inventeur d'un genre comique à part entière ("le marivaudage"), Marivaux est un auteur subtil et irrésistible.

En savoir plus

La Double Inconstance suivi de Arlequin poli par l’amour Arlequin et Silvia, jeunes villageois, sont amoureux l’un de l’autre. Mais le Prince aime Silvia et, pour la conquérir, doit détourner d’elle Arlequin. Il charge donc Flaminia, une grande dame de la cour, de séduire le jeune homme. En 1723, La Double Inconstance voit ainsi se défaire le couple d’Arlequin et de Silvia qui, trois ans plus tôt, dans Arlequin poli par l’amour, avait su résister aux intrigues d’une puissante Fée qui s’était éprise du jeune homme. La seconde comédie serait-elle donc la suite pessimiste et désabusée de la première ? Sans doute non. Il y avait une sorte de vérité dans l’amour d’Arlequin et de Silvia au début de La Double Inconstance : ils en ont découvert une autre à la fin. Car comme toujours chez Marivaux, au-delà des masques et des feintes, il s’agit pour chacun de mieux comprendre ce qu’il est. Edition présentée et annotée par Jacques Morel. Notes complémentaires de Pierre Frantz.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !