Résumé

[wp_ulike]
Ajouter à une liste

Dans ce sixième volume de ses oeuvres choisies, Howard Barker s’empare de deux mythes, l’un biblique, l’autre littéraire, pour livrer sa vision du théâtre de la condition humaine. Avec Judith, épisode biblique qui inspira nombre de peintres, on retrouve les thèmes centraux de l’oeuvre de Barker: l’héroïsme et la barbarie, la servitude et la domination, le désir et la mort… Ici, le jeu de séduction se transforme en une lutte chaotique des sens et de la raison. Par cette joute verbale entre Judith et Holopherne où la sensualité affleure, il pose la question de la propriété des corps. Librement inspirés de l’oeuvre de Tchekhov, les personnages de Mania s’affranchissent ici d’un créateur qui les étouffe. Ils réclament le droit d’exercer leur volonté, se soustrayant ainsi à la paralysie à laquelle Tchekhov les a condamnés. La fatalité de leur destinée humaine, présente dans l’oeuvre originelle, vole ici en éclats, tandis que jaillissent leurs pulsions d’amour et de mort jusqu’alors inhibées.


améliorer cette fiche

Distribution

Nb. de femmes : 4 | Nb. d'hommes : 5 | Nb d'interprètes : 9

Durée

min.

array(12) { ["post_type"]=> array(3) { [0]=> string(4) "text" [1]=> string(5) "scene" [2]=> string(6) "people" } ["post_status"]=> array(1) { [0]=> string(7) "publish" } ["posts_per_page"]=> int(10) ["offset"]=> int(0) ["order"]=> string(4) "DESC" ["orderby"]=> string(0) "" ["author__in"]=> array(0) { } ["post__in"]=> array(1) { [0]=> string(5) "21136" } ["post__not_in"]=> array(0) { } ["lang"]=> string(0) "" ["no_found_rows"]=> bool(true) ["wp_grid_builder"]=> int(52) }
Retour haut de page