Henry IV, première partie

Cet article est une ébauche concernant : Henry IV, première partie

Aidez-nous à enrichir cette fiche !

Proposer des modifications
Étiquettes :
Nb. de femmes

4
Nb. d'hommes

19
Nb d'interprètes

23

Auteur/Autrice

William Shakespeare

Un des plus grands auteurs de théâtre et poète de tous les temps, Shakespeare détient aussi le record de l'auteur le plus vendu de l'histoire.

En savoir plus

Le Prince: Le jures-tu, garnement impie? Mais ne tourne plus tes yeux vers moi, désormais. Tu es entraîné avec violence loin de tout ce qui est la grâce, il y a un diable qui te hante sous l’apparence d’un vieux gros homme, un tonneau à figure humaine est ton compagnon. Pourquoi es-tu le familier de ce sac de toutes les humeurs. de ce ramas de toutes les bestialités, de ce paquet boursouflé d’hydropisies, de cette énorme gourde de xérès, de ce portemanteau rembourré de tripes, de ce boeuf rôti de Manningtree qui a de la farce dans le ventre, de ce Vice vénérable, de cette Iniquité au poil gris, de ce ruffian patriarche, de cette Vanité décrépite? A quoi est-il bon? A goûter le xérès et à le boire. A quoi est-il expert? A découper un chapon et à le manger. En quoi est-il habile? Dans l’artifice. En quoi est-il artificieux? Dans l’infamie. En quoi est-il infâme? En tout. En quoi est-il estimable? En rien! Falstaff: Je voudrais bien que Votre Grâce m’explique. De qui Votre Grâce parle-t-elle? Le Prince: De cette abominable crapule, de ce corrupteur de la jeunesse, de ce vieux Satan à la barbe blanche, Falstaff.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !