Grand-peur et misère du IIIe Reich

Cet article est une ébauche concernant : Grand-peur et misère du IIIe Reich

Aidez-nous à enrichir cette fiche !

Proposer des modifications
Genres : Drame
Étiquettes :

Auteur/Autrice

Bertolt Brecht

Un auteur majeur du théâtre allemand du XXe siècle, inventeur du concept de distanciation.

En savoir plus

Sous le nazisme, la peur et la misère affectaient toutes les couches de la société allemande, l’intelligentsia, la bourgeoisie, la classe ouvrière. Il y a certes le courage de la poignée de militants qui, au mépris de tous les dangers, publient une littérature illégale. Mais il y a aussi la capitulation, face à la terreur, d’une trop grande part de l’intelligentsia. C’est ce qu’a voulu montrer Brecht, d’abord à ses compatriotes exilés, autour des années 1938, en écrivant la trentaine de courtes scènes, inspirées de la réalité même, de Grand-peur et misère du IIIe Reich. Le nazisme n’est pas un phénomène de circonstance appelé à disparaître avec le temps. Il est fait de toutes les peurs « naturelles » de l’homme, qui l’alimentent et qu’il alimente. Le ventre ne sera-t-il pas toujours fécond d’où a surgi la bête immonde ? Telle est la question qui continue de se poser aujourd’hui encore, partout dans nos sociétés.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !