Claire en affaires (suivi de Probablement les Bahamas)

Présentation

CLAIRE EN AFFAIRES suivi de « Probablement les Bahamas » dramatique de Martin CRIMP – traduit de l’anglais par Jean-Pierre Vincent et Frédérique Plain, …

Améliorer cette fiche
Genres : boulevard Comédie Drame
Étiquettes :
Nb. de femmes

3
Nb. d'hommes

5
Nb d'interprètes

8

Auteur/Autrice

Martin Crimp

Cet article vous a plu ?Cet article vous a plu ?Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications... Adresse e-mail non valide Vous pouvez vous désabonner à tout moment !Merci de votre abonnement !

En savoir plus

CLAIRE EN AFFAIRES suivi de « Probablement les Bahamas » dramatique de Martin CRIMP – traduit de l’anglais par Jean-Pierre Vincent et Frédérique Plain, 5h. – 3f. – Durée 0h00 – Dans l’Angleterre des années Thatcher. Un couple de yuppies espère tirer le meilleur prix de leur maison. Ses fondations sont pourries, mais elle est située en bordure du parc, et seul un expert peut voir que le plancher s’effondrera sous peu. Mais il se garde bien d’ailleurs de protester contre la malhonnêteté du couple. À cette transaction juteuse préside la belle et inconsolable Claire. Elle fascine tous les personnages, depuis les vendeurs jusqu’aux acheteurs potentiels. L’un d’eux, James, lui porte une attention singulière. Cette situation anodine deviendra le lieu même d’une catastrophe, où Crimp, s’inspirant d’un fait divers, dissémine partout les indices d’une inquiétante étrangeté.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !