Résumé

[wp_ulike]
Ajouter à une liste

Une mi-février un peu frisquette sur un campiello (ou petite place) de la Venise pauvre. Loin des palais et de la Place Saint-Marc, loin des canaux et des gondoles, un jour de carnaval sans masques et sans confettis où l’on travaille et où l’on rêve, où l’on se courtise et se bagarre, où l’on rivalise et se fiance, où l’on s’insulte et fait des projets, où même on se marie : la belle Lucietta épouse Anzoletto le mercier ambulant et, par miracle, on fera la fête. Car un jeune et noble voyageur napolitain, arrivé à Venise pour y perdre ses derniers sous dans les plaisirs du carnaval, est descendu dans la modeste auberge de la place. Il aime se retrouver en compagnie et c’est lui qu’Anzoletto prend pour témoin, c’est lui qui paie à midi le repas de noce et même, à tous, une nuit de fête car lui aussi se marie. Il épouse Gasparina, une autre belle enfant du campiello, qui a de la naissance et un rien de dot, qui rêvait de grandeurs… Le lendemain, le Chevalier partira pour Naples avec elle, mais il a mis pour dix ans sa prodigalité sous la tutelle de l’oncle de la belle. Le lendemain, le campiello reprendra le cours de sa vie ordinaire.


améliorer cette fiche

Distribution

Nb. de femmes : 7 | Nb. d'hommes : 8 | Nb d'interprètes : 15

Durée

100 min.

array(12) { ["post_type"]=> array(3) { [0]=> string(4) "text" [1]=> string(5) "scene" [2]=> string(6) "people" } ["post_status"]=> array(1) { [0]=> string(7) "publish" } ["posts_per_page"]=> int(10) ["offset"]=> int(0) ["order"]=> string(4) "DESC" ["orderby"]=> string(0) "" ["author__in"]=> array(0) { } ["post__in"]=> array(1) { [0]=> string(5) "20413" } ["post__not_in"]=> array(0) { } ["lang"]=> string(0) "" ["no_found_rows"]=> bool(true) ["wp_grid_builder"]=> int(52) }
Retour haut de page