Catégories
Concours

Spécial concours : dix pièces en alexandrins

Mais quelle scène en alexandrins vais-je bien pouvoir présenter pour les concours des écoles d’art dramatique ?

Telle est la question qui hante chaque année des milliers d’aspirants au concours du CNSAD ou de l’ENSAD… Les filles se demandent : nom d’un chien, y a-t-il ou n’y a-t-il pas, dans les œuvres de tous ces auteurs misogynes, une autre scène intéressante entre deux femmes à part la scène 1 de l’acte I des Femmes savantes ? Et les garçons s’inquiètent : serais-je le dix-millième à présenter la scène d’ouverture du Misanthrope ?

Pour vous permettre de briller par votre originalité en plus de votre talent, nous avons écumé pour vous toute la littérature dramatique garantie 100% alexandrine et déniché ces quelques pépites…

#1 – Les Sosies de Rotrou

Le mythe d’Amphitryon revisité avec beaucoup d’humour par Jean de Rotrou. On recommandera particulièrement le monologue introductif de Junon et les scènes où apparaît Sosie.

#2 – Mithridate de Racine

S’il s’agit d’une des pièces les moins connues de Jean Racine, elle n’en reste pas moins d’une exceptionnelle qualité. Les femmes pourront s’intéresser au rôle de Monime, les hommes à celui de Xipharès.

#3 – Les Folies amoureuses de Regnard

Postérieur à Molière, antérieur à Marivaux, Regnard reprend le schéma de l’Ecole des femmes (une jeune fille réticence à l’idée d’épouser un barbon) avec une fantaisie rafraîchissante.

#4 – Polyeucte de Corneille

Entre exaltation et tiraillements, les rôles de Polyeucte et de Pauline sont parmi les plus brillants du théâtre français.

#5 – Les Fâcheux de Molière

Une des plus efficaces pièces de Molière. Les dialogues et les monologues sont d’une grande drôlerie.

#6 – La Mariane de Tristan L’Hermite

L’un des plus grands succès du XVIIe siècle. On trouve dans l’acte II un dialogue saisissant par son dynamisme et sa violence entre deux personnages féminins.

#7 – L’Aiglon de Rostand

L’auteur de Cyrano de Bergerac offre de très bons monologues masculins dans ce drame du fils de Napoléon écrasé par l’ombre paternelle.

#8 –  Louison de Musset

Le rôle riche et subtil de Louison, jeune fille bourgeoise devenue gouvernante, est idéal pour toutes les comédiennes en devenir.

#9 – Le Menteur de Corneille

Dans cette comédie sur la mythomanie compulsive, on s’intéressera particulièrement au rôle du menteur Dorante et à celui de son valet Cliton.

#10- La Mort d’Agrippine de Cyrano de Bergerac

Cette tragédie baroque pleine d’excès présente de magnifiques personnages tant féminins (Agrippine ou Livilia) que masculins (Séjanus ou Tibère).

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *