Catégories
A lire L'auteur du mois

René de Obaldia, les essentiels

Décédé à l’âge de 103 ans le 27 janvier dernier, René de Obaldia a marqué la scène théâtrale du demi-siècle écoulé. Doyen de l’Académie française, il avait vu sa première grande pièce créée par Jean Vilar au Théâtre national populaire en 1961. Nous vous proposons ici quelques titres pour découvrir (ou redécouvrir) ce dramaturge essentiel.

Théâtre complet

Tout le théâtre de René de Obaldia réunit en un seul volume !

Les éditions Grasset ont eu l’excellente idée de nous proposer ce très bel ouvrage réunissant toutes les pièces du maître.

Du vent dans les branches de sassafras

Ce pastiche de western fut un triomphe à sa création en 1961. Michel Simon y tenait le rôle principal, repris en 1981 par Jean Marais.

Tout l’esprit de René de Obaldia est dans cette œuvre haute en couleur, pleine de fantaisie.

Genousie

C’est cette pièce que monta Jean Vilar, séduit par l’esprit particulièrement irrévérencieux de ce portrait à peine exagéré des milieux intellectuels et bourgeois.

Tout le cynisme et la veulerie des puissants y sont étalés avec une indéniable force comique.

Les Bons Bourgeois

Alors que nous fêtons le quatrième centenaire de la naissance de Molière, la (re)lecture des Bons Bourgeois est particulièrement indiquée.

En effet, cette pièce en alexandrin est un hommage aux Femmes savantes. En observateur narquois des mœurs du temps, René de Obaldia fait ici preuve d’une finesse remarquable.

Sept impromptus à loisir

C’est avec ces Sept Impromptus à loisir que René de Obaldia a commencé sa carrière dramatique.

Jouées depuis les années 1960, tant par les troupes professionnelles que par les amateurs, ces pièces courtes et incisives séduisent immanquablement par leur esprit et leur drôlerie.

Fantasmes de demoiselles

Ce recueil de petites annonces imaginaires n’est pas une pièce de théâtre à proprement parler mais la verve y est telle qu’une comédienne (ou un comédien) pourra le porter à la scène avec beaucoup d’avantages.

Tous les ouvrages de René de Obaldia sont par ailleurs disponibles ici.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *