Catégories
Quarante pièces pour votre quarantaine

Ondine de Jean Giraudoux

Diplomate de carrière, Jean Giraudoux a marqué le théâtre français de la première partie du XXe siècle par la force et la simplicité de ses formules poétiques. Si sa passion pour l’Allemagne s’est illustrée dans Siegfried et son goût pour le mythe a permis sa très belle Electre, ces deux penchants se sont réunis dans la merveilleuse Ondine.

Ondine a été créée en 1939 dans une mise en scène de Louis Jouvet. Inspirée d’un conte issu du folklore allemand, la pièce raconte les amours tumultueuses d’un chevalier et d’une nymphe des eaux. Créature extra-humaine Ondine doit renoncer à sa nature surnaturelle pour vivre sa passion alors qu’autour d’elle toute la cour de son père, le roi des Ondins, s’acharne à la retenir.

Cette allégorie de l’impossibilité de l’union amoureuse parfaite allie avec justesse la légèreté d’une fable et la gravité d’une tragédie classique. Le charme puissant du rôle-titre a d’ailleurs permis à certaines actrice de la trempe d’Isabelle Adjani de se révéler pleinement.

Si la poésie du théâtre de Jean Giraudoux doit être redécouverte c’est sans doute Ondine qui en nous ouvre la voie la plus évidente.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *