Catégories
Quarante pièces pour votre quarantaine

Hilda de Marie NDiaye

Romancière et dramaturge incontournable, Marie NDiaye a remporté le prix Fémina en 2001 et le prix Goncourt en 2009.

Maîtres et valets. Cette relation a été explorée par de nombreux dramaturges, de Plaute à Marivaux, en passant par Ben Johnson et Molière. Cette relation est riche, paradoxale, souvent malsaine, parfois cruelle. La pièce de Marie NDiaye se passe à une époque où l’égalité des êtres est érigée en principe fondamental. Notre époque.

Mme Lemarchand cherche quelqu’un qui pourra s’occuper de son ménage, de ses enfants et qui pourra lui tenir compagnie. Elle croit avoir trouvé la perle rare en la personne d’Hilda. Mme Lemarchand est pleine de bonnes intentions. Elle ne souhaite pas exploiter Hilda. Elle veut la façonner, la modeler, en faire une femme éclairée, consciente du monde qui l’entoure. Un mécanisme infernal se met alors en place. Petit à petit et presque malgré elle, Mme Lemarchand n’aura plus qu’une ambition: assujettir Hilda.

Cette fable sur la domination et la bonne conscience peut être dérangeante. C’est bien un signe qu’elle nous concerne tous.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *