Catégories
Concours

Concours l’Ecole du Nord 2021: les scènes dialoguées du théâtre classique

Pour passer le premier tour du concours de l’Ecole du Nord, il est nécessaire de préparer trois scènes : une scène classique issue d’une liste d’auteurs imposés, un scène issus du théâtre du XXe ou XXIe siècle et un parcours libre.

Pour aider les candidats dans leurs choix, nous proposons d’abord une sélection de scènes classiques.

Shakespeare

La Nuit des rois : Dans cette comédie du travestissement, les dialogues sont vifs et les personnages ambigus. La scène 5 de l’Acte I conviendra particulièrement à un dialogue entre deux comédiennes.

Jules César : La puissance évocatrice de la pièce permettra un jeu solide et vigoureux. Deux comédiens joueront avec plaisir la scène 3 de l’Acte IV.

Molière

L’École des maris : L’opposition frontale entre deux frères donne des scènes riches et dynamiques, particulièrement à la scène 2 de l’Acte I.

George Dandin : On trouvera un dialogue en prose plein de sous-entendus et aux nombreuses possibilités de jeu à la scène 6 de l’Acte III.

Pierre Corneille

Le Menteur : Dans cette comédie sur la mythomanie on trouvera de scènes amusantes, en particulier la scène 1 de l’Acte I, dialogue entre le menteur pathologique et son valet.

Polyeucte : Héroïne raisonnable et sensible, héros exalté… Cette pièce aux alexandrins clinquants offrira de très beaux rôles à ses interprètes. La scène 4 de l’Acte IV sera grandement appréciée.

Jean Racine

Mithridate : Les rôles de Monime et de Xipharès sont assez peu présentés. Ils sont pourtant d’un intérêt majeur. On se penchera particulièrement sur la scène 2 de l’Acte I.

Iphigénie : L’affrontement brutal entre Agamemnon et Achille saura retenir l’attention du jury. Il s’agit de la scène 5 de l’Acte IV.

Marivaux

Le Triomphe de l’amour : Légère et goguenarde, cette pièce porte, comme la Nuit des rois de Shakespeare, le thème du travestissement. On s’intéressera en particulier à la scène 4 de l’Acte I.

Le Legs : Dans ce Quatuor amoureux enlevé en un acte, on peut trouver une scène très amusante entre la Comtesse et le Marquis à la scène 10.

Beaumarchais

Le Barbier de Séville : L’énergique Figaro met tout en œuvre pour séduire Rosaline. La scène 2 de l’Acte II est savoureuse.

La Mère coupable : On retrouve le personnage de Figaro, cette fois-ci dans une teinte plus sombre et philosophique. La scène 1 de l’Acte I pose des enjeux intéressants.

Victor Hugo

Mangeront ils ? : Cette comédie tirant vers le fantastique offrira un dialogue amusant entre deux hommes à la scène 4 de l’Acte II.

Lucrèce Borgia : Ce portrait en prose d’une femme terrible soudainement frappée par l’amour maternel offre une grande palette de jeu. La scène 6 de l’Acte II saura toucher les jurés.

Alfred de Musset

Les Caprices de Marianne : Les troubles de l’amitié et de l’amour sont explorés en profondeur par Musset à travers Octave, Coelio et Marianne. La deuxième partie de la scène 3 de l’Acte II pourra convenir à un comédien et à une comédienne.

Louison : Rare pièce de Musset en vers, Louison offre un rôle particulièrement touchant pour une jeune comédienne, particulièrement dans la deuxième scène.

Alexandre Ostrovski

Dons, mécènes et adorateurs : Dans cette pièce sur les tensions entre l’Art et l’Amour, on notera particulièrement la scène 2 de l’Acte I, d’une grande force comique.

Innocents coupables : La désillusion amoureuse est brillamment tournée en un dialogue touchant et cruel dans l’Acte I scène 2.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous et soyez informés de nos prochaines publications...

Adresse e-mail non valide
Vous pouvez vous désabonner à tout moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *