Catégories
Coups de coeur L'auteur du mois Théâtre contemporain Vie de la librairie

Le finaliste du Prix de la Librairie Théâtrale…

Valérie Lesort, Arthur Jugnot, Stanislas Nordey, Laëtitia Guédon, Thibaud Houdinière, Nicole Genovese, Philippe Calvario se sont réunis le mardi 24 mai sous la présidence de Macha Makeïeff à la Librairie Théâtrale

Catégories
A offrir Coups de coeur L'auteur du mois Théâtre contemporain

Le mois des autrices

Vous les lisez, vous voyez leurs textes s’incarner sur les scènes des théâtres, vous les jouez : focus sur les femmes qui écrivent le théâtre d’aujourd’hui.

Catherine Anne

Catherine Anne est une comédienne et dramaturge française prolifique. Citons notamment chez Actes-Sud Papiers J’ai rêvé la révolution, Une année sans été ou encore Comédies tragiques, notre coup de cœur ! Catherine Anne écrit aussi pour la jeunesse avec des textes édités chez L’École des loisirs comme Une petite sirène ou Ah ! Annabelle.

Marion Aubert

Marion Aubert est une comédienne et dramaturge française, également co-directrice de la formation écriture de l’ENSATT depuis 2020. Elle nous régale avec un humour loufoque et des personnages hauts en couleurs comme dans Les aventures de Nathalie Nicole Nicole, Orgeuil poursuite et décapitation ou Surexpositions (Patrick Dewaere) qui fait partie de notre sélection pour le Prix de la Librairie Théâtrale 2022 !

© Francesca Mantovani

Alexandra Badea

Alexandra Badea est une autrice et metteuse en scène française d’origine Roumaine. On peut voir ses pièces notamment au théâtre de La Colline. Nous vous conseillons À la trace et la trilogie Point de non-retour (Thiaroye, Quais de Seine, Diagonale du vide) dans laquelle elle explore les zones d’ombres de l’histoire de France.

© Richard Schroeder

Josiane Balasko

Josiane Balasko est une actrice, réalisatrice et autrice française, membre de la troupe du Splendid à qui on doit Le père Noël est une ordure. Trois de ses acerbes comédies sont à retrouver en poche chez Babel : Nuit d’ivresse, L’ex-femme de ma vie et Un grand cri d’amour !

Crédit photo: PMG/SIPA

Anne Carson

Anne Carson est une poétesse, dramaturge et universitaire canadienne. Son écriture est fortement influencée par la mythologie, notamment grecque comme le prouvent ses titres : Antigonick et Norma Jean Baker de Troie.

© Peter Smith

Léonore Confino

Léonore Confino est une actrice et dramaturge franco-suisse. Ses textes touchent aux sujets de la famille (Les Uns sur les autres), du couple (Ring), du monde du travail (Building) ou encore des groupes adolescents (Parlons d’autre chose), le tout dans une langue accessible alliant émotion et humour.

© Sarah Robine

Penda Diouf

Penda Diouf est une autrice de théâtre française et sénégalaise. Elle fonde avec Anthony Thibault le label Jeunes Textes en Liberté, comité de lecture à l’origine de La Récolte (revue des écritures contemporaines). Outres des textes courts dans des recueils (Le Courage, Liberté, égalité… T.2), ses pièces éditées sont Pistes et La Grande Ourse (un de nos coups de cœur !)

Carole Fréchette

Carole Fréchette est une autrice québécoise dont les œuvres sont traduites dans une vingtaine de langues et jouées dans le monde entier. Découvrez son univers poétique et délirant avec Violette sur la terre, Je pense à Yu ou encore Jean et Béatrice.

Claudine Galea

Claudine Galea écrit du théâtre, des romans et des fictions pour la radio. Récompensée par de nombreux prix, elle est éditée chez Espaces 34 pour sa production tout-public comme jeunesse. Découvrez nos coups de cœur (Fake et Je reviens de loin, récemment adapté par Mathieu Amalric au cinéma) ainsi que Blanche-Neige foutue forêt, Au bord ou Les Idiots. Si son univers vous intéresse, la revue Parages lui a consacré un numéro en 2021.

© Francesca Montovani

Lisa Guez / Juste avant la compagnie

Lisa Guez est une autrice, metteuse en scène et chercheuse française qui travaille au sein du collectif Juste avant la compagnie. Leur première pièce, Les Femmes de Barbe-Bleue est éditée chez L’Œil du Prince et remporte en 2019 le prix des lycéens et le prix du jury du Festival Impatience. On ne peut que trop vous recommander cette relecture éclairante, vivante et engagée du conte bien connu !

©Juste avant la Compagnie

Anja Hilling

Anja Hilling est une dramaturge allemande. Ses pièces empruntes des préoccupations contemporaines, notamment écologiques, sont éditées aux Éditions Théâtrales. À lire : Tristesse animal noir ou Nostalgie 2175.

Elfriede Jelinek

Elfriede Jelinek est une romancière et dramaturge allemande, Prix Nobel de littérature en 2004 ! Découvrez son écriture irréprochable avec un monologue d’inspiration mythologique (Ombre, Eurydice parle) ou avec la suite d’Une maison de poupée d’Ibsen : Ce qui arriva après le départ de Nora.

Lucy Kirkwood

Lucy Kirkwood est une autrice de théâtre et scénariste britannique. Récompensée pour ses pièces et élue membre de la Royal Society of Litterature en 2018, vous trouverez chez L’Arche ses deux pièces traduites en français (pour le moment) : Les Enfants et Chimérica, véritable thriller journalistique sur les traces de l’homme au char de la place Tian’anmen… Haletant et remarquablement bien écrit : notre coup de cœur !

© Christian Sinibaldi/The Guardian

Suzanne Lebeau

Suzanne Lebeau est une actrice et autrice de théâtre Québécoise, dont la grande majorité des œuvres est à destination du jeune public. Sa langue d’une finesse et d’une sensibilité folle ont conquis le public comme la critique ! Ruez-vous sur Le bruit des os qui craquent et Trois petites sœurs qui nous ont bouleversé… Et approfondissez avec Le choix de Suzanne Lebeau, ouvrage collectif qui lui est dédié aux Éditions Théâtrales !

Angelica Liddell

Cette artiste espagnole habituée du Festival d’Avignon marque le théâtre contemporain par sa violence et l’aspect total de ses œuvres. Celles-ci oscillent entre théâtre et performance : elle en est pour la plupart du temps autrice, metteuse en scène, costumière, scénographe et interprète. Le premier tome de ses Écrits (2003-2014) est à retrouver chez Les Solitaires Intempestifs.

Dea Loher

Autrice pour le théâtre et la radio allemande, Dea Loher est la première dramaturge allemande à entrer de son vivant au répertoire de la Comédie-Française avec Innocence. En attendant la réédition de Barbe-Bleue, espoir des femmes, vous pouvez découvrir Le Dernier Feu que nous avons trouvé saisissant !

Magali Mougel

Magali Mougel est diplômée en écriture théâtrale à l’ENSATT. Elle publie des textes à destinations des adultes comme de la jeunesse aux éditions Espaces 34. Vous connaissez peut-être Suzy Storck, Elle pas princesse, lui pas héros, The Lulu Projekt ou encore Shell Shock (notre coup de cœur, qui nous plonge dans la mémoire traumatique de Rebecca, photographe de guerre…).

Mariette Navarro

Mariette Navarro est une dramaturge française qui se distingue par la forme chorale très présente dans ses pièces. À lire : Zone à étendre, Nous les vagues et Les désordres imaginaires (un bordel joyeux qui donne le sourire en se jouant de l’actualité politique et culturelle). Retrouvez aussi son premier roman remarqué par le public comme la critique : Ultramarins.

Marie NDiaye

Marie NDiaye est une romancière et dramaturge française dont l’écriture acérée à été récompensée par de nombreux prix : Fémina, Goncourt et… Prix de la Librairie Théâtre en 2021 pour Royan, la professeur de français ! Pour découvrir : Hilda, Papa doit manger et Royan bien sûr.

© Francesca Mantovani

Sarah Pèpe

Sarah Pèpe est une autrice française engagée sur la question du féminisme qui aborde avec un humour grinçant les préoccupations sociétales contemporaines : la précarité dans Les Pavés de l’enfer, la bureaucratisation dans Mais la pente est forte, la violence conjugale dans Les Roses blanches.

Pauline Peyrade

Dramaturge et metteuse en scène française, Pauline Peyrade publie ses textes forts et engagés sur les questions de féminismes chez Les Solitaires Intempestifs. Elle co-dirige le département d’écriture de l’ENSATT depuis 2019. Vous pouvez lire Poings (portrait d’une relation violente), Ctrl-X (dramaturgie éclatée de l’ultra connexion moderne) ou son dernier texte, À la carabine qui a remporté le Grand Prix de la littérature dramatique décerné par Artcena en 2021.

Tiphaine Raffier

Tiphaine Raffier est une comédienne, metteuse en scène et autrice française, membre du collectif Si vous pouviez lécher mon cœur avec Julien Gosselin. On vous recommande très chaleureusement son œuvre captivante et étonnante, notamment sa dernière création : La Réponse des Hommes (sélectionné pour le Prix de la Librairie Théâtrale 2022 !)

© Simon Gosselin

Noëlle Renaude

Noëlle Renaude est une dramaturge française, faite Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2021 pour l’ensemble de sa prolifique œuvre théâtrale. Citons sa titanesque Ma solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux (365 pages !) ou encore La Comédie de Saint-Étienne.

Yasmina Reza

Yasmina Reza est autrice française de roman et de théâtre multirécompensée en France et à l’international (deux Molières et deux Tony Award, prix Fémina…). Citons bien entendu Art, un classique contemporain, mais aussi Le Dieu du carnage que vous pouvez retrouver dans son Théâtre publié en poche.

Pauline Sales

Pauline Sales est une comédienne, metteuse en scène et dramaturge française prolifique. Elle a également été directrice du Centre Dramatique National Le Préau de Vire de 2008 à 2019. Côté jeunesse, foncez vers Normalito, le super-héros qui rend « tout le monde normaux » ; côté adulte, craquez pour sa dernière parution : Les Femmes de la maison, où nous voyons se succéder trois générations de femmes artistes.

© DR

Sarah Stridberg

Sarah Stridberg est une autrice et traductrice suédoise. Membre de l’Académie Suédoise entre 2016 et 2018, seuls deux de ses textes sont pour le moment édités en France : Medealand et Dissection d’une chute de neige dans laquelle elle revient sur le parcours singulier de Christine, reine de Suède au XVIIe siècle éprise de liberté.

© Caroline Anderson Renaud

Gwendoline Soublin

On ne peut que vous conseiller de découvrir l’écriture de Gwendoline Soublin, formée au département d’écriture de l’ENSATT, que ce soit pour la jeunesse (Fiesta, Tout ça tout ça) ou pour les adultes (Coca Life Martin 33 cl, Pig-Boy 1986-2358 : notre coup de cœur). Lauréate de nombreux prix, sa prochaine pièce Depuis mon corps chaud est à paraître très prochainement !

Carole Thibaut

Carole Thibaut est comédienne, metteuse en scène, autrice et directrice du théâtre des Ilets, Cendre Dramatique National de Montluçon. Investie pour la parité dans le milieux du théâtre avec le Mouvement HF, son théâtre explore les luttes sociales et drames du quotidien. Citons La petite fille qui disait non pour la jeunesse et Variations amoureuses, inspirée de On ne badine pas avec l’amour de Musset.

Debbie Tucker Green

Debbie Tucker Green est britannique, autrice pour le cinéma, la radio et le théâtre. Ses textes font l’effet d’un coup de poing, forts d’une langue ciselée et de sujets de société brûlants. Seuls deux de ses pièces sont pour le moment disponible en français : corde. raide et Mauvaise, une pièce bouleversante.

© Sarah Lee

Naomi Wallace

Naomi Wallace est une scénariste et dramaturge américaine qui aborde de manière frontale des questions de société. Vous trouverez ses textes en français aux Éditions Théâtrales : Au cœur de l’Amérique, Au pont de Pope Lick (notre coup de cœur), Une puce, épargnez-la ou encore La Brèche.

Alice Zeniter

Alice Zeniter est une romancière (Goncourt des lycéens pour L’Art de perdre), scénariste, traductrice et dramaturge française. À la fois pleine de réflexion et d’humour, on vous recommande son écriture : Quand viendra la vague sur le thème de l’écologie et Je suis une fille sans histoire, une conférence décalée et passionnante sur les ressorts de la fiction !

©Patrick Siccoli/SIPA

Catégories
A lire L'auteur du mois

René de Obaldia, les essentiels

Décédé à l’âge de 103 ans le 27 janvier dernier, René de Obaldia a marqué la scène théâtrale du demi-siècle écoulé. Doyen de l’Académie française, il avait vu sa première grande pièce créée par Jean Vilar au Théâtre national populaire en 1961. Nous vous proposons ici quelques titres pour découvrir (ou redécouvrir) ce dramaturge essentiel.

Théâtre complet

Tout le théâtre de René de Obaldia réunit en un seul volume !

Les éditions Grasset ont eu l’excellente idée de nous proposer ce très bel ouvrage réunissant toutes les pièces du maître.

Du vent dans les branches de sassafras

Ce pastiche de western fut un triomphe à sa création en 1961. Michel Simon y tenait le rôle principal, repris en 1981 par Jean Marais.

Tout l’esprit de René de Obaldia est dans cette œuvre haute en couleur, pleine de fantaisie.

Genousie

C’est cette pièce que monta Jean Vilar, séduit par l’esprit particulièrement irrévérencieux de ce portrait à peine exagéré des milieux intellectuels et bourgeois.

Tout le cynisme et la veulerie des puissants y sont étalés avec une indéniable force comique.

Les Bons Bourgeois

Alors que nous fêtons le quatrième centenaire de la naissance de Molière, la (re)lecture des Bons Bourgeois est particulièrement indiquée.

En effet, cette pièce en alexandrin est un hommage aux Femmes savantes. En observateur narquois des mœurs du temps, René de Obaldia fait ici preuve d’une finesse remarquable.

Sept impromptus à loisir

C’est avec ces Sept Impromptus à loisir que René de Obaldia a commencé sa carrière dramatique.

Jouées depuis les années 1960, tant par les troupes professionnelles que par les amateurs, ces pièces courtes et incisives séduisent immanquablement par leur esprit et leur drôlerie.

Fantasmes de demoiselles

Ce recueil de petites annonces imaginaires n’est pas une pièce de théâtre à proprement parler mais la verve y est telle qu’une comédienne (ou un comédien) pourra le porter à la scène avec beaucoup d’avantages.

Tous les ouvrages de René de Obaldia sont par ailleurs disponibles ici.

Catégories
L'auteur du mois

10 anecdotes surprenantes que vous ignorez sans doute sur Molière

Le 15 janvier 2022, nous fêtons les 400 ans de la naissance de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière.

Célébrons comme il se doit ce dramaturge indémodable, dont l’humour et le talent ont façonné et continuent d’influencer l’esprit français. Voici 10 anecdotes méconnues sur la vie de l’auteur du Misanthrope.

1 – Molière, qu’ès aquo ?

D’où viendrait le nom de Molière ? Beaucoup de lieux-dits situés à proximité de sites de meulières portent le nom de Molière. Molière a donc choisi un nom champêtre comme c’était l’usage chez les comédiens de son temps au moment de choisir leur « nom de guerre ».

2 – Les écrits ne restent pas

Il n’existe aucune note manuscrite de Molière. Cette absence de correspondance et de pièces originales a donné lieu à de multiples spéculations.

3 – Corneille alias Molière ?

En 1919, l’écrivain Pierre Louÿs a prétendu que les pièces de Molière avaient été en réalité écrites par Pierre Corneille. Cette idée, qui n’avait pourtant jamais été avancée auparavant, a fait florès jusqu’à nos jours. Cependant les travaux de Florian Cafiero, chercheur au CNRS, et Jean-Baptiste Camps, chercheur à l’Ecole nationale des chartes, prouvent à travers une étude stylistique qu’il n’en est rien et que Molière est bien l’auteur de ses chefs-d’œuvre.

4 – Prison pour dette

Endetté jusqu’au cou après les débuts chaotiques de la troupe de l’Illustre théâtre, Molière est emprisonné quelques jours à la prison du Châtelet et libéré grâce à l’entremise de son père.

5 – Les frères ennemis

En 1667, Racine fait jouer Andromaque, son premier triomphe. Molière, fâché avec lui depuis quelques années, monte La Folle querelle qui éreinte la pièce avec beaucoup de finesse et de cruauté.

6 – Complexe d’Oedipe

« Il a épousé sa propre fille ! » Cette rumeur d’inceste a été si persistante que Molière dû s’expliquer en personne devant le roi en lui fournissant la preuve d’un contrat de baptême (qui a été perdu depuis).

7 – Riromètre

Boileau un ami de Molière rapporte que l’auteur lisait certains passages de ses textes comiques à Louise Lefebvre sa servante, et que, si elle ne riait pas, il reprenait le texte. À Paris il était d’usage de lire les pièces avant qu’elles ne soient jouées dans les ruelles et les salons. Cet exercice servait à la fois de prétexte à des corrections et de moyen de susciter la curiosité.

8 – À guichet fermé

Les mousquetaires, les gardes du corps, les gendarmes et les chevau-légers, entraient à la comédie sans payer, et le parterre en était toujours rempli ; de sorte que les comédiens pressèrent Molière d’obtenir de sa Majesté un ordre pour qu’aucune personne de sa maison n’entrât à la comédie sans payer. Le roi le lui accorda.

9 – Mourir sur scène ?

Contrairement à la rumeur, Molière n’est pas mort sur scène mais chez lui. Au soir du 17 février, après la quatrième représentation du Malade imaginaire, Molière a une grave hémorragie. L’auteur souffrait déjà d’une terrible toux, mais ses bronches se remplissent ce soir-là de sang. Il meurt sans abjuration, les prêtres ayant refusé de se déplacer.

10 – Postérité

Avec plus de 33.000 représentations, Molière est l’auteur le plus joué à la Comédie-Française, très loin devant Racine (moins de 10.000) ou Corneille (environ 8.000).

Retrouvez toutes les oeuvres de Molière sur notre site et en Librairie.

Cahier Molière

Jeu de cartes Molière

Mug Molière

Catégories
A jouer A lire A offrir A regarder L'auteur du mois

(Re)découvrir Feydeau

Nous fêtons cette année le centième anniversaire de la mort de Georges Feydeau. Cet immense dramaturge, génie de la comédie, a laissé une œuvre indémodable, à lire, relire, jouer et rejouer encore.

Théâtre, collection de la Pléiade

La prestigieuse collection de la Pléiade a l’excellente idée d’éditer cette année un volume consacré au théâtre de Feydeau. Les pièces y sont accompagnées d’un très solide appareil critique.

Théâtre, collection Omnibus

On trouve les principales pièces de Feydeau en un seul volume aux éditions Omnibus. Une entrée en matière idéale dans l’œuvre du maître !

Pièces courtes, monologues, vaudevilles, collection Omnibus

Cet ouvrage, complémentaire du précédent, regroupe cette fois-ci les formes courtes de Feydeau. Un inégalable sens du rythme se double ici d’une agréable propension à la concision.

Tailleur pour dames

La Librairie Théâtrale, éditeur historique de Georges Feydeau, propose cette pièce culte dans sa collection Les Classiques du boulevard. Le public lui réserva, en son temps, un accueil triomphal et ce succès ne s’est jamais démenti depuis.

On purge bébé et Mais n’te promène donc pas toute nue !

Deux pièces courtes de Feydeau hilarantes marquées par l’exaspération du personnage principal et une irrésistible montée en puissance comique.

La Dame de chez Maxim

Un notable découvre un matin une jeune femme qu’il a de toute évidence fait entrer chez lui pendant une nuit mouvementée. Il faudra composer avec cette présence importune, source d’ennuis et de quiproquos.

L’Hôtel du Libre-Échange

Il est là, le fameux amant dans le placard ! Une pièce à multiples rebondissements, menée à une allure étourdissante.

Le Système Ribadier

Une histoire d’hypnose et de manipulation où pointe une noirceur qu’on n’aurait peut-être pas soupçonné chez Feydeau.

Coffret DVD Feydeau

On purge bébé, Feu la mère de Madame, Mais n’te promène pas toute nue !, Léonie est en avance et Chat en poche : cinq farces conjugales mises en scène par Alain Françon, Pierre Laville et Jean-Luc Moreau. Un régal !

Et bien d’autres encore ! Toutes les pièces de Georges Feydeau peuvent bien évidemment être commandées sur le site de la Librairie Théâtrale.

Catégories
L'auteur du mois

Connaissez-vous Molière ? Passez le test !

Connaissez-vous vraiment Molière ?

Êtes-vous un véritable expert de l’oeuvre et la carrière de Molière ?

Pour le savoir, passez le test et partagez le avec vos amis !

Catégories
A regarder L'auteur du mois

Rodolphe Corrion vous présente sa nouvelle pièce !

Rodolphe Corrion s’adonne une fois encore à son exercice préféré : la réécriture de la mythologie. Il excelle lorsqu’il s’agit d’extraire l’essence des personnages des mythes. Dans un tour de force brillant il les rend
terriblement contemporains et donne à l’histoire d’origine une modernité inattendue.

Ses personnages sont d’autant plus humains qu’ils ont été empruntés à des divinités ; leurs caractères sont tranchés, extrêmes, leurs comportements cinglants, parfois brutaux ou grossiers ; l’humour est noir mais soulage quand les émotions exercent trop de pression. Les relations n’en sont pas moins sincères et ces nouvelles histoires n’ont rien perdu de la force de la catharsis antique.

Catégories
A regarder L'auteur du mois

Stéphan Wojtowicz vous présente La Sainte Catherine, sa dernière pièce !

Il y a d’abord le grand Gilbert Grancouraud, sculpteur injustement méconnu, qui porte en haute estime son art et sa personne.
Il y a également le capitaine Martin Cazeaux, médecin-chef débordé, qui voue un profond respect à son uniforme, en général, et à ses galons, en particulier.
Il y a aussi Alphonse Plumet, pauvre poilu, simple soldat.
Et puis, il y a Catherine, les pieds sur terre et la tête sur les épaules.

Le capitaine et le sculpteur seraient probablement prêts à débattre de « l’Art de la guerre », ou encore de « la Guerre dans l’art », mais ils n’en
auront pas le loisir, trop préoccupés qu’ils sont à cultiver leur suffisance et se gonfler de leur orgueil.

Alphonse Plumet, lui, pense beaucoup à son pied qu’il a modestement offert au Chemin des Dames. Quant à Catherine… À l’heure où la « patrie reconnaissante » de peu de choses a imaginé de faire figurer un héros en place publique, baïonnette au poing et drapeau en avant, il est possible qu’il n’ait ni les traits d’un sculpteur, ni même ceux d’un capitaine. Et quitte à ériger une statue pour le soldat inconnu, autant qu’il soit méconnaissable pour ne faire de tort à personne.

Catégories
L'auteur du mois Théâtre contemporain

Les deux nouvelles pièces de Christian Siméon sont arrivées !

Deux pièces inédites de Christian Siméon furent présentées au festival L’Invitation aux voyages de Biarritz, en 2017 et 2018. Avec toujours autant de malice et de finesse Christian Siméon s’amuse avec l’histoire des icônes de l’art qu’il réinvente. On y parle de chant, de photographie, de performance, de la fin des années 1970 et d’aujourd’hui. Mais on parle avant tout de révolution par l’art et de révolution de l’art, de subversion, d’idées nouvelles et de la position de l’artiste dans son temps.

Sculpteur de formation, Christian Siméon est aussi l’auteur d’une vingtaine de pièces de théâtre. Ses pièces sont traduites et jouées en Europe ainsi qu’aux Etats-Unis.

Revolution Kids : Entre le 23 juillet 1969 et le 9 mars 1989, entre rêve et réalité, l’histoire de deux gamins poètes et misérables, ambitieux et perdus, qui se rencontrent dans le New York bouillonnant et sexuel de la fin des années soixante. Et dans ces jours de toutes les révolutions, de tous les combats, ces deux gamins vont s’aimer, s’influencer, se soutenir et se battre pour devenir, contre toute attente, deux légendes : Patti Smith et Robert Mappelthorpe.

Antigone à Pékin : Elle trône face au public. Immobile sur une chaise. Elle a tout vécu. Tout risqué. Tant marché. Sa présence seule fait tomber les barrières et les masques et vous révèle tels que vous êtes au fond. Elle est l’art et fera de vous son matériau. Et vous le savez. Alors allez-y. Osez. Asseyez-vous devant elle. Plongez vos yeux dans les siens qui ont tant vu. Faites-le devant tout ce monde qui vous observe et pourtant ne voit qu’elle. Et vous entrerez dans l’œuvre. Vous deviendrez part de l’œuvre, cette œuvre qu’elle seule signera. Au risque de ne plus en revenir. Plus tout à fait. Plus jamais. Christian Siméon est lauréat du Molière de l’auteur francophone vivant en 2007.

Catégories
A lire L'auteur du mois

L’autrice du mois : Anja Hilling

Ce mois-ci, les éditions Théâtrales publient deux textes de la dramaturge allemande Anja Hilling.

Lauréate du prix du meilleur espoir des écritures dramatiques de la Dresdner Bank, désignée en 2005 jeune autrice de l’année par le magazine Theater heute, Anja Hilling se distingue par son exploration des thèmes de la faute et de la responsabilité.

Avec Bulbus, Mon cœur, si jeune si fou ou Mousson, elle s’est imposée comme une dramaturge incontournable de la scène européenne dont les œuvres sont régulièrement montées en France au théâtre de la Colline.

Nostalgie 2175 est une dystopie. Alors que sur la Terre, les températures ont dépassées les 60 °C, les questions liées à la perpétuation de l’espèce deviennent cruciales. Pagona est enceinte et ne sait comment protéger son enfant à naître. Elle devra puiser dans l’amour porté au jeune Tashko pour garder espoir.

Avel nous montre un adolescent surdoué, en révolte constante, prêt à faire triompher sa force intérieure. C’est un monologue plein de rage et d’envie, une ode à la poésie et à la transgression.