Catégories
Le théâtre de la jeunesse

Réponses au Quiz de novembre

Catégories
Coups de coeur Théâtre contemporain

Surprise parti, de Faustine Noguès

Surprise Parti de Faustine Noguès est une Comédie politique inspirée de faits réels dans laquelle on découvre le déroulé des élections municipales de Reykjavik de 2010 au cours desquelles s’est présenté Jon Gnarr, humoriste et musicien punk islandais.

Comme Coluche en 1981, il s’agit à l’origine d’un canular visant à dénoncer la langue de bois des politiciens mais Jon Gnarr et les personnes qui l’accompagnent, constatant que sa popularité grandit, décide de concourir réellement.

Sa proposition vise à défendre une autre façon de faire de la politique, plus punk et donc moins protocolaire mais surtout plus centrée sur le peuple et non sur l’attrait du pouvoir. Ces élections se déroulent à un moment clé et sensible pour l’Islande qui, en 2010, est en pleine sortie de crise économique.

Dans cette œuvre qui se présente comme un décompte pré et post élections, se mêlent faits réels et scènes plus fictionnelles bien qu’inspirés de la réalité. Il faudra lire l’œuvre pour savoir comment l’humoriste a fini par gagner les élections et a donc pu faire valoir sa vision politique au cours de son mandat.

Cette œuvre, brillamment écrite, dynamique, pertinente et pleine d’humour,  a l’intérêt de nous faire prendre connaissance d’un évènement historique majeur des plus inspirant mais aussi de nous offrir une vision des dessous d’une élection de cette envergure. L’envie d’en savoir plus nous prend dès les premières pages et la structure de la pièce ainsi que ses effets de style nous tiennent jusqu’à la dernière page.

Je recommande sans retenue ce coup de cœur théâtral !

Laura Peteiro

Catégories
L'auteur du mois

Rodolphe Corrion vous présente sa nouvelle pièce !

Rodolphe Corrion s’adonne une fois encore à son exercice préféré : la réécriture de la mythologie. Il excelle lorsqu’il s’agit d’extraire l’essence des personnages des mythes. Dans un tour de force brillant il les rend
terriblement contemporains et donne à l’histoire d’origine une modernité inattendue.

Ses personnages sont d’autant plus humains qu’ils ont été empruntés à des divinités ; leurs caractères sont tranchés, extrêmes, leurs comportements cinglants, parfois brutaux ou grossiers ; l’humour est noir mais soulage quand les émotions exercent trop de pression. Les relations n’en sont pas moins sincères et ces nouvelles histoires n’ont rien perdu de la force de la catharsis antique.

Catégories
L'auteur du mois

Stéphan Wojtowicz vous présente La Sainte Catherine, sa dernière pièce !

Il y a d’abord le grand Gilbert Grancouraud, sculpteur injustement méconnu, qui porte en haute estime son art et sa personne.
Il y a également le capitaine Martin Cazeaux, médecin-chef débordé, qui voue un profond respect à son uniforme, en général, et à ses galons, en particulier.
Il y a aussi Alphonse Plumet, pauvre poilu, simple soldat.
Et puis, il y a Catherine, les pieds sur terre et la tête sur les épaules.

Le capitaine et le sculpteur seraient probablement prêts à débattre de « l’Art de la guerre », ou encore de « la Guerre dans l’art », mais ils n’en
auront pas le loisir, trop préoccupés qu’ils sont à cultiver leur suffisance et se gonfler de leur orgueil.

Alphonse Plumet, lui, pense beaucoup à son pied qu’il a modestement offert au Chemin des Dames. Quant à Catherine… À l’heure où la « patrie reconnaissante » de peu de choses a imaginé de faire figurer un héros en place publique, baïonnette au poing et drapeau en avant, il est possible qu’il n’ait ni les traits d’un sculpteur, ni même ceux d’un capitaine. Et quitte à ériger une statue pour le soldat inconnu, autant qu’il soit méconnaissable pour ne faire de tort à personne.

Catégories
L'auteur du mois Nouveautés

Les deux nouvelles pièces de Christian Siméon sont arrivées !

Deux pièces inédites de Christian Siméon furent présentées au festival L’Invitation aux voyages de Biarritz, en 2017 et 2018. Avec toujours autant de malice et de finesse Christian Siméon s’amuse avec l’histoire des icônes de l’art qu’il réinvente. On y parle de chant, de photographie, de performance, de la fin des années 1970 et d’aujourd’hui. Mais on parle avant tout de révolution par l’art et de révolution de l’art, de subversion, d’idées nouvelles et de la position de l’artiste dans son temps.

Sculpteur de formation, Christian Siméon est aussi l’auteur d’une vingtaine de pièces de théâtre. Ses pièces sont traduites et jouées en Europe ainsi qu’aux Etats-Unis.

Revolution Kids : Entre le 23 juillet 1969 et le 9 mars 1989, entre rêve et réalité, l’histoire de deux gamins poètes et misérables, ambitieux et perdus, qui se rencontrent dans le New York bouillonnant et sexuel de la fin des années soixante. Et dans ces jours de toutes les révolutions, de tous les combats, ces deux gamins vont s’aimer, s’influencer, se soutenir et se battre pour devenir, contre toute attente, deux légendes : Patti Smith et Robert Mappelthorpe.

Antigone à Pékin : Elle trône face au public. Immobile sur une chaise. Elle a tout vécu. Tout risqué. Tant marché. Sa présence seule fait tomber les barrières et les masques et vous révèle tels que vous êtes au fond. Elle est l’art et fera de vous son matériau. Et vous le savez. Alors allez-y. Osez. Asseyez-vous devant elle. Plongez vos yeux dans les siens qui ont tant vu. Faites-le devant tout ce monde qui vous observe et pourtant ne voit qu’elle. Et vous entrerez dans l’œuvre. Vous deviendrez part de l’œuvre, cette œuvre qu’elle seule signera. Au risque de ne plus en revenir. Plus tout à fait. Plus jamais. Christian Siméon est lauréat du Molière de l’auteur francophone vivant en 2007.

Catégories
Théâtre contemporain

Neuf mouvements pour une cavale, de Guillaume Cayet

Neuf mouvements pour une cavale, nous raconte la violence. La violence de l’agonie d’un secteur agricole en détresse, la violence de la confrontation entre les autorités et ceux qui s’y opposent, et celle de la mort d’un homme abattu par les forces de l’ordre.

Jérôme Laronze a repris l’exploitation familiale dans un contexte morose pour tout le secteur. Déterminé à faire évoluer les pratiques de la production bovine, il refuse de se soumettre aux normes administratives et sanitaires européennes. Lors d’un ultime contrôle où ses bêtes doivent être saisies, l’éleveur prend la fuite durant 9 jours épuisants, avant d’être abattu dans le dos à bord de son véhicule par un des gendarmes chargés de la saisie.

La sœur de Jérôme essaie de comprendre comment elle a perdu son frère, et cherche dans les dernières années avant le drame, raconte l’intimité familiale, les combats du secteur, les étapes de la lutte acharnée avec les autorités, et surtout l’absence d’enquête sur l’homicide.

Structurée en neufs mouvements évoquant des actes ou les tâtonnements d’une enquête policière, la pièce monte en intensité jusqu’au drame annoncé.

S’attaquant à des faits réels et au sujet sensible des violences policières, Guillaume Cayet mêle brillamment le récit touchant d’une famille forte et désarmée et la rigueur de la reconstitution des faits. Cette pièce informée, argumentée et sensible fait honneur au rôle politique du théâtre.

Lucie Huber

Catégories
Nouveautés

Du paillasson considéré du point de vue des hérissons, de Matéi Visniec

Les textes réunis dans ce recueil pourraient avoir comme sous-titre Scènes de folie et de tendresse dans le monde d’aujourd’hui et depuis toujours.

Avec toute la finesse de son écriture, Matéi Visniec nous encourage à explorer ce qu’il nomme lui-même le « théâtre vague », au travers d’une suite de tableaux, de « miroirs humains brisés ». Ce sont autant de scènes du quotidien qui repoussent les limites du réel en jouant d’un absurde aux ambiances oniriques.

Avec bienveillance et une certaine curiosité sociale, Matéi Visniec interroge le monde d’aujourd’hui au travers de situations dont la puissance révélatrice se dégage de leur caractère anodin en apparence.

Une vieille dame seule dans un restaurant de bord de mer ; un piano mystérieux qui perturbe le quotidien des résidents d’une rue piétonne ; un commissaire, timide et maladroit, l’assassin et ses victimes qui parlent sereinement, comme s’ils étaient tous complices de quelque chose qui les dépassent ; des rencontres, des oublis, des interrogatoires, la guerre, les paillassons, l’herbe, les barbelés, bref, l’humanité tout entière, vue par les hérissons.

Rencontre avec l’auteur

Catégories
Nouveautés

Rencontre de Cléopâtre et de la reine de Saba, de Bernard Da Costa

Ancien journaliste, Bernard Da Costa est aujourd’hui reconnu pour ses talents d’écrivain dramaturge ayant à son actif plus de soixante-dix pièces de théâtre. Bernard Da Costa est aussi en quelque sorte l’inventeur du café-théâtre, dans les années 1970. En 2016 paraît Rencontre de Cléopâtre et de la reine de Saba. Cinq ans plus tard, les éditions L’Œil du Prince réédite cette comédie dramatique, véritable immersion théâtrale, qui fera le bonheur des lecteurs et des comédiennes.

Suzy et Simone ont fait leurs classes de jeunes comédiennes ensemble. Des années plus tard, qui paraissent une éternité, les retrouvailles sont amères. Le théâtre d’avant-garde, engagé, que pratique maintenant Simone n’attire que quelques rares spectateurs dans des petites salles mal chauffées ; tandis que la flamboyante Suzy triomphe en coquette dans les pièces de boulevard de son amant Vattier, au succès populaire incontestable. Évidentes jalousies, vacheries mesquines, confessions sincères, anciennes amours contrariées ; la nuit sera longue. Mais ce Vattier, qu’elles ont toutes les deux connu, malgré son absence, semble tenir une place bien importante dans cette rencontre. Et Suzy agit de plus en plus bizarrement… Très vite les masques tombent et la tragédie éclate, mais pas forcément celle que l’on aurait pu supposer.

Catégories
Parlez-nous de théâtre !

Parlez-nous de théâtre #8

Léonore Confino est une jeune autrice dramatique à succès. Passionnée par les textes contemporains, elle s’essaye à la scène, qu’elle quittera pour écrire sa première pièce Ring. Une pièce qui marque le début d’un travail dramatique, sociétal et profondément symptomatique de notre société.

À l’occasion de la réédition des Uns sur les autres, par les éditions L’Œil du Prince, Léonore Confino nous a rendu visite.

Catégories
Un été apprenant et culturel

#2 La Minute théâtrale : les Histoires de Shakespeare

Les œuvres présentées:

Richard II , de William Shakespeare (1595)

Henry IV, de William Shakespeare ( entre 1596 et 1598)

. Henry V, de William Shakespeare (1599)

Henri VI, de William Shakespeare (entre 1588 et 1593)

Richard III, de William Shakespeare (1591)

Le Roi Jean, de William Shakespeare (1593 et 1596)

Henri VIII, de William Shakespeare (1613)