Catégories
Quarante pièces pour votre quarantaine

Les deux timides d’Eugène Labiche

Labiche fut certes un auteur prolifique (presque 180 pièces à son actif) mais surtout très bien entouré. Ses co-auteurs s’élevèrent en effet au nombre de 46 !

Le vaudeville, avec lui, a pris ses lettres de noblesse. Né en 1815, mort en 1888, il fut un observateur scrupuleux de la petite bourgeoisie.

Son sens de la comédie, sa manière de traquer les travers humains, ses répliques cinglantes en font un dramaturge toujours fort agréable à lire et à jouer.

Les deux timides met en scène Thibaudier, bon bourgeois dont la timidité pathologique cause bien du tracas. N’osant refus la main de sa fille Cécile au très loquace Garadoux, il se trouve dépourvu lorsque cette même fille lui annonce qu’elle a jeté son dévolu sur un autre homme, lui aussi extraordinairement timide. Cécile constatant l’inertie de son père et son bien-aimé va décider de reprendre la situation en main.

Cette peinture de caractère est rythmée, vive, joyeuse. On trouve là tout le génie de Labiche, perspicace et léger.

Catégories
Quarante pièces pour votre quarantaine

Hilda de Marie NDiaye

Romancière et dramaturge incontournable, Marie NDiaye a remporté le prix Fémina en 2001 et le prix Goncourt en 2009.

Maîtres et valets. Cette relation a été explorée par de nombreux dramaturges, de Plaute à Marivaux, en passant par Ben Johnson et Molière. Cette relation est riche, paradoxale, souvent malsaine, parfois cruelle. La pièce de Marie NDiaye se passe à une époque où l’égalité des êtres est érigée en principe fondamental. Notre époque.

Mme Lemarchand cherche quelqu’un qui pourra s’occuper de son ménage, de ses enfants et qui pourra lui tenir compagnie. Elle croit avoir trouvé la perle rare en la personne d’Hilda. Mme Lemarchand est pleine de bonnes intentions. Elle ne souhaite pas exploiter Hilda. Elle veut la façonner, la modeler, en faire une femme éclairée, consciente du monde qui l’entoure. Un mécanisme infernal se met alors en place. Petit à petit et presque malgré elle, Mme Lemarchand n’aura plus qu’une ambition: assujettir Hilda.

Cette fable sur la domination et la bonne conscience peut être dérangeante. C’est bien un signe qu’elle nous concerne tous.

Catégories
Quarante pièces pour votre quarantaine

Henri IV de Luigi Pirandello

En mars 1934, le dramaturge italien Luigi Pirandello reçoit le prix Nobel de littérature. Ce trophée lui est attribué pour son « renouvellement hardi et ingénieux de l’art du drame et de là scène ». Pirrandello est un révolutionnaire, un découvreur. Son sens de l’humour et de la nuance lui permet d’explorer avec brio les frontières du réel et de l’imaginaire, comme l’on pu faire, bien avant lui, Calderon ou Shakespeare.

Dans Henri IV, le thème de la folie, cher à l’auteur, est au cœur de l’intrigue. Depuis une chute de cheval survenue vingt ans plus tôt, le personnage principal se prend pour l’empereur Henri IV du Saint-empire romain germanique. Autour de lui, tout est fait pour le maintenir dans cette illusion: son neveu a ordonné que l’on joue la cour de l’empereur. Chacun tient son rôle (avec plus ou moins de bonheur) mais chacun s’interroge : jusqu’où peut-on jouer la comédie ? Ne risque-t-on pas de sombrer soi-même à force de feindre ? Avec une apparente guérison du faux empereur, ces questions deviendront cruciales.

Tout est jeu, tout est raison, tout est folie. Quel est notre responsabilité là-dedans ? C’est cette question passionnante que nous pose Pirandello.

Catégories
A lire A offrir Coups de coeur

Les Contes de Shakespeare

William Shakespeare règne en maître sur le théâtre mondial depuis plus de quatre siècles. Tragédies, comédies, drames historiques… l’oeuvre du Barde semble infinie… si bien qu’on ne sait parfois par où commencer à son exploration.

Forts de ce constat, les britanniques Mary et Charles Lamb se sont attelés, au début du XIXe siècle à adapter l’oeuvre de Shakespeare sous forme de contes.

D’abord destinées aux enfants, ces adaptations rencontrèrent vite un immense succès jusqu’à devenir des classiques incontournables.

Alors que ces contes n’avaient pas été traduits en français depuis 150 ans, les éditions Belles Lettres les font paraître cette année dans une langue remaniée, élégante et vive.

N’hésitez pas à vous plonger dans ce bel ouvrage (peu onéreux par ailleurs) qui vous transportera du Danemark à Vérone, de Venise aux landes de Bretagne, des sinistres manoirs aux forêts enchantées.

Catégories
A lire L'auteur du mois Théâtre contemporain

L’autrice du mois : Kate Tempest

« La voix unique de son époque ». C’est ainsi que le New York Times qualifie la jeune britannique Kate Tempest. Romancière poétesse, dramaturge et rappeuse, elle s’essaie à différents genres avec un bonheur égal.

Ses albums font l’objets de critiques dithyrambiques dans la presse musicale. La foule se presse à de ses concerts. A 35 ans à peine, la native de la banlieue londonienne étonne par son rythme et son énergie.

En France, les éditions de l’Arche suivent son parcours dramatique et poétiques.  Après l’étonnant poème urbain Les Nouveaux anciens où nos existences contemporaines étaient éclairées par les mythes antiques, est paru Fracassés, chronique sociale pleine de rage et de lyrisme.

Cette année est éditée pour la première fois en français Inconditionnelles, pièce de femmes rappelant la série Orange is the new black. Il faut se plonger d’urgence dans cette prose nerveuse et révoltée.

Catégories
A lire Coups de coeur

Racine par la racine de Serge Bourhis

Mercredi 26 février aura lieu au théâtre de l’Essaïon la 700e représentation de la pièce Racine par la racine publiée par les éditions Art et comédie.

Depuis dix saisons la pièce de Serge Bourhis Racine par la racine se joue à guichets fermés au théâtre de l’Essaïon, dans le quatrième arrondissement de Paris.

Cette comédie intelligente et enlevée retrace l’oeuvre de l’un de nos plus grands dramaturges. Les onze tragédies de Jean Racine y sont restituées sous forme de mime, de comédie musicale ou de saynètes burlesques.

La Librairie Théâtrale, avec ses éditions Art et Comédie, est particulièrement fière d’accompagner ce spectacle. N’hésitez donc pas à découvrir le texte !

Catégories
A jouer A lire Comédie Théâtre contemporain

Par la fenêtre ou pas

Pierre Notte signe une pièce à la croisée de plusieurs genres théâtraux, entre comédie du langage, portrait de caractères et fable policière.

Les pièces de Pierre Notte frappent toujours par leur caractère fantaisiste doublé d’une grande rigueur dramaturgique. Les sujets les plus graves peuvent être traités de la façon la plus légère ou inversement. Que ce soit dans Perdues dans Stockholm, dans Deux petites dames vers le Nord ou dans Moi aussi je suis Catherine Deneuve, il dessine un théâtre original, aussi drôle que profond.

Dans cette pièce parue en 2017 et rééditée aujourd’hui aux éditions de l’œil du Prince, Pierre Notte livre une fable chorale où sept personnages sont coincés dans un train prisonnier par la neige pendant un trajet entre Paris et Venise. La veuve, la voleuse, la Vénitienne, la mère , le contrôleur, l’adolescent et la jeune fille ont des langages propres qui devront se confronter pour la résolution d’une énigme policière.

Vrai plaisir de lecture, cette pièce est aisément modulable pour qui voudra la jouer (les personnages, traités comme des figures archétypales, peuvent être doublés ou triplés).

Catégories
A lire L'auteur du mois

Hommage à George Steiner

Il y a deux mois, nous avons ouvert notre classement des 50 pièces majeures du théâtre en évoquant l’ouvrage de George Steiner Les Antigones. Apprenant aujourd’hui la mort de cet immense essayiste nous souhaitions lui rendre hommage.

Polyglotte à l’érudition démesurée, George Steiner s’est penché toute sa vie sur les liens du langage et de la culture. Son oeuvre claire et foisonnante demeure une source de réflexion essentielle.

Si tous ses livres méritent notre attention, les passionnés de théâtre s’intéresseront tout particulièrement à La Mort de la tragédie, panorama original de la dramaturgie en occident. D’Eschyle à Ibsen, de la grande tragédie au drame intime, George Steiner y livre une analyse puissante de l’évolution du théâtre comme reflet de nos modes de pensée.

La lecture des ouvrages de Steiner a en tout cas un mérite évident : nous faire sentir plus intelligent une fois la dernière page tournée.

Catégories
Concours Se former

Spécial concours : dix pièces en alexandrins

Mais quelle scène en alexandrins vais-je bien pouvoir présenter pour les concours des écoles d’art dramatique ?

Telle est la question qui hante chaque année des milliers d’aspirants au concours du CNSAD ou de l’ENSAD… Les filles se demandent : nom d’un chien, y a-t-il ou n’y a-t-il pas, dans les œuvres de tous ces auteurs misogynes, une autre scène intéressante entre deux femmes à part la scène 1 de l’acte I des Femmes savantes ? Et les garçons s’inquiètent : serais-je le dix-millième à présenter la scène d’ouverture du Misanthrope ?

Pour vous permettre de briller par votre originalité en plus de votre talent, nous avons écumé pour vous toute la littérature dramatique garantie 100% alexandrine et déniché ces quelques pépites…

#1 – Les Sosies de Rotrou

Le mythe d’Amphitryon revisité avec beaucoup d’humour par Jean de Rotrou. On recommandera particulièrement le monologue introductif de Junon et les scènes où apparaît Sosie.

#2 – Mithridate de Racine

S’il s’agit d’une des pièces les moins connues de Jean Racine, elle n’en reste pas moins d’une exceptionnelle qualité. Les femmes pourront s’intéresser au rôle de Monime, les hommes à celui de Xipharès.

#3 – Les Folies amoureuses de Regnard

Postérieur à Molière, antérieur à Marivaux, Regnard reprend le schéma de l’Ecole des femmes (une jeune fille réticence à l’idée d’épouser un barbon) avec une fantaisie rafraîchissante.

#4 – Polyeucte de Corneille

Entre exaltation et tiraillements, les rôles de Polyeucte et de Pauline sont parmi les plus brillants du théâtre français.

#5 – Les Fâcheux de Molière

Une des plus efficaces pièces de Molière. Les dialogues et les monologues sont d’une grande drôlerie.

#6 – La Mariane de Tristan L’Hermite

L’un des plus grands succès du XVIIe siècle. On trouve dans l’acte II un dialogue saisissant par son dynamisme et sa violence entre deux personnages féminins.

#7 – L’Aiglon de Rostand

L’auteur de Cyrano de Bergerac offre de très bons monologues masculins dans ce drame du fils de Napoléon écrasé par l’ombre paternelle.

#8 –  Louison de Musset

Le rôle riche et subtil de Louison, jeune fille bourgeoise devenue gouvernante, est idéal pour toutes les comédiennes en devenir.

#9 – Le Menteur de Corneille

Dans cette comédie sur la mythomanie compulsive, on s’intéressera particulièrement au rôle du menteur Dorante et à celui de son valet Cliton.

#10- La Mort d’Agrippine de Cyrano de Bergerac

Cette tragédie baroque pleine d’excès présente de magnifiques personnages tant féminins (Agrippine ou Livilia) que masculins (Séjanus ou Tibère).

Catégories
A lire L'auteur du mois Théâtre contemporain

L’autrice du mois : Caryl Churchill

Ce mois-ci, les éditions de l’Arche publient une nouvelle pièce de la britannique Caryl Churchill : Du ciel tombaient des animaux. L’occasion de mettre à l’honneur l’oeuvre de cette dramaturge rebelle et novatrice.

Née en 1938, Caryl Churchill a été une figure importante de contestation artistique dans la Grande-Bretagne de Margaret Thatcher. Son écriture est assurément restée politique. Avec une grande verve caustique et traitant des sujets sociaux les plus divers, elle développe au fil de ses pièces une dramaturgie originale, souvent surprenante.

Découvrez donc sans plus attendre Septième ciel, Copies ou encore Far away !